Interview internationaux Guilhem | Ecole de Commerce de Lyon - Formations Bachelor et MBA à Lyon - ECL

Post Bac à Bac +8

Classique - Alternance - Elearning

04.69.96.02.02

51 ter, rue de Saint Cyr

69009 Lyon

On vous rappelle Demande de renseignements

Rentrées administratives 2019/2020 En savoir plus

Interview internationaux Guilhem

Interview étudiants internationaux

 

Les élèves inscrits en section internationale partent chaque année à l’étranger pour encourager la mobilité étudiante et l’expérience internationale. Les étudiants de la promotion 2014-2015 ont eu l’opportunité de partir soit à New York City (USA) soit à Birmingham (UK). A leurs retours, ces derniers ont bien voulu partager leurs expériences internationales en nous racontant leurs aventures.

 

Découvrez le séjour de Guilhem F, en classe d’IMBA 2ème année (bac+5) à New York City.

Ecole de Commerce de Lyon : Avant de nous raconter votre voyage, parlez-nous un peu de vous. Quel est votre parcours ?

Guilhem : Je suis titulaire d’un baccalauréat section L au lycée du Parc, j’ai ensuite fait une licence de droit à l’université catholique avant d’intégrer l’Ecole de Commerce de Lyon où je suis pour la 2ème année.

ECL : En tant qu’IMBA, vous avez eu l’opportunité de partir à NYC. Combien de temps êtes-vous parti ? Comment se sont déroulés les préparatifs ?

Guilhem : Je suis parti 3 mois quasiment jour pour jour. Les préparatifs du voyage sont déjà le début de l’aventure avant même qu’elle n’ait commencée avec ses démarches (Visa, logement …). On est projeté dans le voyage alors que l’on est encore chez soi.

PHOTO-US-BORDER-FLAG-ECOLE-DE-COMMERCE-DE-LYON

ECL : Vous aviez des cours ?

Guilhem : Oui, je suivais des cours au MIM (Manhattan institute of management) au rythme de 5 jours de cours par semaine. Chaque cours portait sur l’un des thèmes suivants : Financial management (que j’ai trouvé vraiment excellent techniquement), cross cultural management, international operation management, business law, in company trading program.

ECL : Ainsi qu’une période de stage ?

Guilhem : J’ai trouvé mon stage dans les propositions d’internship du MIM. Mon stage se déroulait chez Ocean Capital à Wall Street. Mon poste était Office manager dans une banque d’affaire/société d’investissement hongkongaise qui venait s’implanter à Wall Street. C’était génial ! J’ai fait du recrutement, j’ai géré des projets pour financer des nouvelles technologies, des énergies renouvelables, des acquisitions d’œuvre d’art (Monet, Picasso,..) ou encore la création d’un hôpital au Ghana. Ce dernier projet était un projet à plusieurs centaines de millions de dollars et c’était une vraie responsabilité. Ce travail était tellement stimulant et épanouissant que le jour de mon départ où  mon avion décollé à 17h, j’ai passé la journée dans les locaux de l’entreprise pour travailler.

SEJOUR ETRANGER VUE New York ECOLE DE COMMERCE DE LYON

ECL : Comment occupiez-vous vos journées libres ?

Guilhem : NYC est une ville aux multiples facettes : parfois difficile à vivre mais extrêmement agréable à visiter ! Je recommande à tous les futurs visiteurs le parc qui va de Battery Park jusqu’à Brookfield Place. Le soir, il m’arrivait d’aller voir le coucher de soleil à Brookfield Place avec une vue sur l’Hudson, sur le New-Jersey et la statue de la liberté. Dans le sud de Manhattan, j’avais mes habitudes pour aller manger et boire un verre dans une rue, Stone street, où l’on retrouve des restaurants et des bars de toutes les nationalités européennes. 

Stone-Street

Le 30 juin, mon contrat de stage était arrivé à terme, et il me restait 2 semaines aux USA. J’ai alors résilié mon bail et le 1er juillet, je suis allé visiter ce que je n’avais pas eu le temps de voir encore et qui me paraissait incontournable : Ellis Island et la statue de la liberté.

FACETTES-DE-NYC

Quelques-unes des différentes facettes de NYC

La nuit, j’ai pris un greyhound (bus) pour aller à Boston que j’ai visité la journée du 02/07. Ville très belle et très calme où l’on mange beaucoup de fruits de mer et où j’ai pu déguster un hamburger au homard. J’ai pris un bus trolley à 2 étages avec un commentateur qui a fait un tour de la ville ce qui m’a permis de découvrir la ville dans sa globalité et de m’arrêter aux points qui intéressaient particulièrement. Ensuite Philadelphie où j’ai aussi fait un tour en bus touristique. Nous étions à ce moment-là à la veille de la fête nationale où j’ai assisté à une reconstitution de la guerre d’indépendance. Le 4 juillet, j’étais à Miami (Floride) où tout le littoral s’est embrasé de feux d’artifices. Ce fut un spectacle inoubliable ! Puis j’ai continué mon road trip en faisant San Antonio, Las Vegas (où j’ai joué avec modération rires), San Diego et finalement Los Angeles.

Je suis revenu à New York pour repartir en France. Les 2 derniers jours, je suis d’ailleurs retourné au bureau pour revoir mes amis. Suivi d’une soirée sur le toit d’un immeuble pour finaliser ce séjour en beauté.

ECL : Un moment fort à nous raconter ?

Guilhem : Je ne peux pas réduire un séjour de 3 mois aux USA à un seul moment, mais si je devais choisir un instant magique, cela serait lors de la traversée en ferry entre Manhattan et Staten Island. Je voyais à la fois Brooklyn, Manhattan et le New-Jersey ! Vraiment magnifique !

ECL : Une anecdote sur NYC ?

Guilhem : Il y a 2 faits qui m’ont marqué :

Le 1er est que New-York, ce n’est pas les USA, c’est New-York : une métropole avec son identité propre.

Le 2ème : La nourriture la plus saine est peut être bien celle du fast food (rires) et je crois que je vais devenir fou à force de chercher un Dokin Donuts (rires).

FAST-FOOD-NYC

ECL : Un dernier mot ?

Guilhem : Oui, même quelques-uns. On va dans une école partenaire mais il ne faut pas s’arrêter au cours, on apprend énormément dans la vie de tous les jours et au travail. Je conseille vraiment à ceux qui en ont l’opportunité de voyager !

Ce fut un voyage qui m’a transformé, car lorsque tes proches trouvent que tu as changé à ton retour, c’est que ton voyage valait le coup.

Je remercie l’Ecole de Commerce de Lyon de m’avoir donné l’occasion de voyager si loin dans ces conditions où je me suis épanoui et où j’ai grandi !