Gérer sa E-réputation

ECL Alternance – Gérer sa E-réputation

 

L’e-réputation, parfois appelée web-réputation, cyber-réputation, réputation numérique, sur le Web, sur Internet ou en ligne, est la réputation, l’opinion sur le Web d’une entité (marque, personnemorale) ou physique (particulier), réelle. Elle correspond à l’identité de cette marque ou de cette personne associée à la perception que les internautes s’en font.

 

Que dit le Web de vous ? C’est la question qu’il faut se poser avant toute recherche d’emploi. Car, sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Instagram ou ailleurs… les recruteurs consultent votre profil et ainsi vous auscultent. En sachant cela, comment maîtriser – et façonner – votre réputation en ligne ? Quels outils utiliser en priorité ? Quelles erreurs éviter sans tomber dans la parano ?

Chaque individu bénéficie d’une réputation sur Internet. Tout ce que vous mettez en ligne : photos, vidéos, discussions sur des forums ou réseaux sociaux,… contribuent à votre image et donc réputation sur Internet. Les informations circulant à votre sujet peuvent être bonnes mais aussi mauvaises et vous porter préjudice dans le futur (lors de votre recrutement par exemple). C’est pour cela qu’il faut vérifier sa e-réputation.


Pour cela, le premier réflexe à adopter est de « googliser » son propre nom pour voir et lire ce qui circule à son sujet. Une vérification régulière de tout ce qui ressort est nécessaire, y compris les images et les commentaires dans les groupes de discussion.

Si vous trouvez du contenu à votre propos, demandez-vous si vous aviez connaissance de ce contenu et si vous souhaitez réellement qu’il apparaisse en ligne. En effet, si les résultats qui apparaissent en premières lignes sont des photos peu flatteuses ou une critique acerbe de votre ancien emploi, est un réel problème



Vous pouvez tenter de supprimer les contenus négatifs qui nuisent à votre réputation telles que les images désopilantes mises en ligne par un “ami” mais qui ne feront pas rire votre futur employeur. Si cela est impossible, contactez le gestionnaire du site concerné. S’il s’agit d’une atteinte à votre droit à l’image ou à votre vie privée, vous pouvez déposer plainte à la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Le plus souvent, la meilleure et seule solution consiste à “écraser” les pages, les photos qui vous nuisent, c’est-à-dire les renvoyer au tréfonds du Web. Comment ? En étant proactif, c’est-à-dire présent sur de nouvelles pages notamment via les réseaux sociaux, type LinkedIn, Viadeo ou encore Twitter, qui ont en commun d’être très bien référencés.

Comme il est difficile, sinon presque impossible, de supprimer une image, une vidéo ou un commentaire qui vous nuirait, la meilleure solution reste encore d’anticiper ! Tout d’abord en veillant à la confidentialité de vos informations personnelles.

Exemple, rendez l’accès impossible à toute personne extérieurs des albums photos qui vous concernent vous et votre vie privée. Il n’est pas nécessaire qu’un recruteur admire vos exploits de fin de soirées. Sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement Facebook, modifiez régulièrement vos paramètres de confidentialité, (mot de passe et liste de contact)

Egalement, plus vous êtes présents sur les réseaux (en mettant régulièrement à jour votre profil LinkedIn ou en twittant/retwittant souvent), mieux vous serez référencé. Mais attention : Vous devez maîtriser votre discours à chaque post, tweet, … Tout particulièrement en évitant les commentaires inappropriés sur Twitter. Dénigrer votre futur ou ex-employeur sur les forums est la dernière des choses à faire… L’important est d’être toujours conscient de ce que vous partagez. Et que votre identité numérique soit cohérente avec votre CV en ligne.



La présence sur le Web est avant tout de l’image… Conséquence : en plus de faire attention aux photos de présentation que vous partagez notamment sur Facebook, soignez vos photos en public. Par exemple votre photo de profil du LinkedIn ou Twitter doit être cadrée serrée, avec une image pro et souriante !

Distinguer bien vie perso et vie pro car le mélange des genres entre profils privés et professionnels n’est pas conseillé.

Mais attention à ne pas céder à la paranoïa car les recruteurs ne sont pas à l’affût de la moindre expression personnelle qui nuirait à votre réputation…

 

Conseils :

  • Avant de mettre en ligne toute info vous concernant, veillez à leur confidentialité pour ne pas finir par le regretter.
  • Créer une alerte sur Google Alertes avec votre nom pour être informé dès qu’apparaît une nouvelle publication vous mentionnant.
  • Idem pour Tweetbeep, il vous prévient dès qu’un tweet parle de vous.
  • Des moteurs de forums de discussion tels que BoardReader, Boardtracker, Omgili, … vous permet d’observer et de suivre les discussions publiées et les actualités sur les forums.
  • Webmii vous permet de surveiller Google, Bing, Facebook et Twitter en même temps.