Post Bac à Bac +8

Classique - Alternance - Elearning

04.69.96.02.02

51 ter, rue de Saint Cyr

69009 Lyon

On vous rappelle Demande de renseignements

Rentrées administratives 2019/2020 En savoir plus

Catégorie :

Témoignage des étudiants sur le séjour international à Tianjin

L’École de Commerce de Lyon offrait à ses étudiants la possibilité de passer une partie de leur scolarité à l’école de commerce de Tianjin en Chine.

D’une durée de 10 semaines, ce séjour était axé sur deux points principaux :

  • Faire découvrir la langue chinoise à nos étudiants, qui ont pu par exemple apprendre l’écriture ainsi que la compréhension écrite et orale.
  • Découvrir la Chine avec des activités culturelles telles que la calligraphie, le kung-fu, la peinture chinoise etc.

 

Témoignage de Arnaud Maniveau, étudiant en IMBA 1

Quelles sont les différentes activités que vous avez pu faire au cours de ce séjour en Chine ?

Au niveau des cours, nous nous sommes surtout consacrés à l’apprentissage du mandarin, à savoir l’écriture des idéogrammes et la pratique orale. Comme vous vous en doutez c’est très difficile pour des étudiants européens, même si au bout de ces 10 semaines on commençait à avoir un niveau acceptable. Heureusement, les cours étaient très bien structurés et les professeurs très à l’écoute, toujours prêts à nous venir en aide, ce qui a facilité notre apprentissage. On a aussi été initié à la calligraphie pour apprendre à écrire avec style, on nous a donné des livres à lire et on a aussi appris des chants traditionnels de la pop culture chinoise pour améliorer notre niveau oral.

Ensuite, en dehors de l’école on a pu visiter la Grande Muraille, la Cité Interdite, le Temple de l’Air, le centre-ville de Pékin et bien sur la ville de Tianjin. Ces visites étaient vraiment super intéressantes et nous ont permis de sortir du cadre étudiant, ça nous a permis notamment de renforcer les liens avec les étudiants chinois qui ont complété ces visites en nous donnant des informations ou anecdotes sur les lieux que nous avons découverts. 

Globalement, que retenez-vous de vos échanges avec les étudiants locaux ?

On a beaucoup échangé avec eux sur les différences culturelles, par exemple on a remarqué qu’en Chine tout est plus cadré qu’en Europe. Les chinois ont vraiment un super sens de l’hospitalité, ils étaient constamment derrière nous, toujours prêts à nous aider ou à nous rendre service. C’était vraiment super agréable de se sentir soutenu à ce point, en plus ils nous offraient souvent de petits cadeaux, lors de notre arrivée par exemple. Ça fait toujours plaisir de se sentir considéré lorsqu’on arrive dans un nouveau pays que l’on ne connait pas. 

On a aussi passé pas mal de temps avec eux, ils adorent se rendre au karaoké pour décompresser et s’amuser. Ils nous ont invité à venir essayer avec eux, la première chose qui m’a surpris c’est que le lieu est immense, le bâtiment ne paye pas de mine, mais l’intérieur est très luxueux. Je ne m’attendais pas à ça, ça ressemblait à un hôtel, en plus je n’avais jamais fait de karaoké de ma vie, c’était donc une grande première pour moi. J’ai passé un bon moment avec eux, et là aussi c’était l’occasion de découvrir les étudiants chinois sous un nouveau jour, car jusqu’à ce moment là on restait dans un cadre sérieux, même lors des visites hors de l’université. 

Qu’avez vous pensé du campus de l’école de commerce de Tianjin ?

Ils ont vraiment un super campus, assez moderne, très grand. C’est en quelque sorte une université à l’américaine, il y a beaucoup d’équipements, par exemple une grande bibliothèque, beaucoup d’installation sportives dont deux stades et différents terrains pour le tennis, le badminton, le basket … Il y a beaucoup de lien qui se crée par le sport ! La cantine était aussi immense, j’ai été surpris par la qualité des menus proposés. On peut venir manger à n’importe quelle heure, et la nourriture est très variée et toujours équilibrée, c’était également très bon. De plus, l’hygiène est très respectée, il y a des contrôles tous les jours et ils ne rigolent pas avec ça, en revanche la propreté des lieux n’est pas toujours au top mais rien de très choquant. J’avais quelques appréhensions avant d’arriver en Chine mais elles ont vite disparues après mon arrivée.

Avez-vous gardé des contacts avec certains étudiants chinois ?

Oui, c’est surtout des contacts que j’ai gardé dans un cadre professionnel, il y a par exemple un étudiant chinois qui avait pour projet de lancer un business de fruits secs et qui était intéressé pour exporter en Europe et en France notamment. Je lui ai proposé mon aide si jamais il en avait besoin, par exemple pour lui donner des informations sur le marché français et sur la culture de notre pays, les pièges à éviter etc… Globalement, j’ai les coordonnées de la plupart des personnes que j’ai rencontré là-bas et avec qui j’ai bien discuté, mais forcément je ne vais pas garder un lien avec tous car on ne se reverra surement jamais. En tout cas ce n’est pas pour autant que je vais les oublier, j’ai vraiment fait de belles rencontres là-bas et peut être que j’y retournerai un jour, que ce soit dans un cadre professionnel ou personnel. Je retiendrai surtout leur gentillesse, l’attention et l’aide qu’ils nous ont porté, ce sont des gens qui sont très humains et ça change de ce que l’on peut parfois voir en France ou même plus globalement en Europe.

Témoignage de Valentin Lieutard, étudiant en MBA 1

Quels sont les loisirs et activités que vous avez découvert lors de votre séjour ?

Les loisirs en Chine et en France sont très différents. Je dirais que les deux activités favorites sont les sorties repas et le KTV. Le KTV ressemble à ce que nous appelons le karaoké, mais les chinois sont passionnés de ça et en conséquence les installations prévues sont nombreuses et d’un standing très élevé. Les chinois font beaucoup de shopping aussi (homme et femme) mais par internet. Ils commandent sur leurs applications et se déplacent très peu dans les enseignes. A part les étages et les zones consacrées à la nourriture, les centres commerciaux sont vides en comparaison de la densité de population.

Pour ce qui est de notre groupe, nous avons fait plusieurs activités plus touristiques comme des visites ou des ballades dans des lieux spéciaux. Dans Tianjin par exemple il y a la fameuse Culture Street, qui est pleines de petits commerces locaux (avec des produits comme de la jade, des estampes ou de la nourriture locale) et quelques petites expositions qui montrent le développement de la ville autour de la rivière qui la traverse. Nous avons également visité L’œil de Tianjin, qui est une grande roue construite sur un pont.

Lors de notre excursion à Beijing, nous avons eu la chance de visiter la Cité Interdite, un temple dédié au Bouddhisme et la Grande Muraille. Ce fut un moment extraordinaire, il y a une ambiance, une sensation toute particulière au milieu des montagnes lorsque vous arrivez au plus haut de la partie que l’on a pu visiter. Je ne peux pas le retranscrire mais je vous encourage si vous en avez l’occasion à prendre le temps de vivre cela par vous-même !

Qu’avez vous pensé du campus de l’école de commerce de Tianjin ?

L’école était immense. Un campus d’environ 9 000 étudiants, presque tous logés sur place. Nous avions accès à plusieurs stades multisport, terrains de tennis et de basket. Le restaurant de l’école était sur deux étages, avec une grande variété de plats et, gustativement parlant, c’était excellent.

J’ai été impressionné par la volonté d’apprendre des enseignants, l’investissement dont ils ont fait preuve pour nous permettre de suivre et de ne pas être perdu en chinois. L’équipe pédagogique qui nous a pris en charge était toujours de bonne humeur, ils avaient à cœur que nous réussissions et de nous laisser quelque chose en terme d’apprentissage. Les élèves aussi étaient très compréhensifs et voulaient nous aider dans nos études, ils comprenaient la complexité de leur langue pour nous et prenaient vraiment le temps de nous expliquer. C’était une expérience de collaboration très riche et qui a vraiment fait changer certaines choses en moi, qui suis une personne plutôt individuelle à la base, au niveau de mon rapport à l’autre et de l’ouverture d’esprit. Nous avons pu échanger sur nos langues, nos cultures et nos projets, commerciaux ou personnels.

Accueil

 

L’École de Commerce de Lyon offrait à ses étudiants la possibilité de passer une partie de leur scolarité à l’école de commerce de Tianjin en Chine. D’une durée de 10…

Read More

Réseau Alumni – Interview de Clément Sanial, co-responsable

En quelle année êtes-vous arrivé à l’ECL ? Quel diplôme avez-vous effectué ?

J’ai été diplômé en 2016 donc je suis arrivé en 2014, j’ai fait un MBA en marketing et j’ai aussi passé le diplôme de la Fédé en management et stratégie d’entreprise.

Depuis l’obtention de vôtre diplôme, qu’êtes vous devenu ?

J’avais  fait toutes mes études en alternance du bachelor au master, donc 3 années d’alternance, c’est quelque chose qui je pense doit être mis en avant pour les étudiants. Je suis sorti en tant que technico-commercial dans le domaine de l’informatique pour le monde du bâtiment et des travaux publics. J’y suis resté 6 mois car c’est une expérience qui ne m’a pas forcément convenue, qui ne me plaisait pas ; et donc depuis deux ans je travaille dans un cabinet de recrutement en tant que consultant et je suis spécialisé sur les métiers du bâtiment et des travaux publics. C’est un métier qui associe à la fois commerce, recrutement, un peu d’étude de profils sur des compte rendus de tests à la fois managériaux et de personnalité. C’est assez complet comme poste.

Au sein du réseau alumni, avez-vous des exemples de réussite professionnelle ?

Oui, absolument, après cela dépend ce qu’on appelle réussite, mais c’est plutôt en fonction des projets de chacun, par exemple au sein de ma promotion il y avait une fille dont le projet était de partir à l’étranger notamment en Espagne et elle a été approchée par un cabinet de recrutement international, qui avait une branche en Espagne, où elle travaille depuis. Moi je pense aussi avoir réussi ma carrière jusqu’à présent parce qu’aujourd’hui j’occupe un poste qui est normalement réservé à des gens plus expérimentés. J’ai aussi un ami de l’école qui occupe le même type de poste que moi, depuis un peu moins longtemps certes. Il y a donc quelques belles réussites à l’école, il y en a surement d’autres mais je n’ai pas forcément gardé contact avec tout le monde.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans la gestion du réseau alumni ?

C’est surtout le manque de contacts, d’adresses mail, téléphone etc., d’une base de données en quelque sorte, c’est aussi le manque d’outils. On avait notamment comme idée de créer un site associé à celui de l’ECL qui serait une sorte d’intranet pour se localiser, savoir dans quel secteur d’activité les gens travaillent. Parce que le réseau alumni va avoir plusieurs intérêts, favoriser le recrutement de stagiaires / alternants de l’école, faire du business entre nous, ça peut être aussi l’occasion d’avoir des contacts à l’étranger. J’ai par exemple une amie qui vit au Canada, je peux la contacter, lui demander quelques conseils professionnels ou personnels, tout le monde peut être gagnant en fait. 

On vient par exemple de créer un réseau alumni sur LinkedIn mais le problème c’est que je ne sais pas qui ajouter, on a le nom le prénom des diplômés mais il est difficile de retrouver ces personnes sur LinkedIn, notamment les étudiants africains qui ont souvent plusieurs prénoms. Je pense que tous les étudiants doivent sortir de l’école avec un profil LinkedIn, c’est un peu ma vision de recruteur, mais on devrait avoir un tableur excel avec nom, prénom, téléphone, mail  et adresse du profil LinkedIn pour ne pas se compliquer la tâche après. Cela permettrait à l’école d’avoir un vrai suivi de ses étudiants, aussi mettre en avant les réussites, car à chaque changement de poste on a une notification, cela permet de voir par exemple qui devient directeur marketing de telle entreprise etc. Concrètement ça permettrait d’élargir le champ des possibles.

Organisez-vous des événements, des afterwork par exemple avec des alumni ?

Jusqu’à présent non car on manque de contacts comme je l’ai dit, après c’est quelque chose qu’on aimerait faire bien sûr, mais sinon sur le plan personnel on organise assez régulièrement des rencontres avec des connaissances mais ce n’est pas dans le cadre du réseau alumni. En fait je pense que pour créer ça, il faut qu’on soit accompagné par l’école, au moins pour les premières rencontres, quitte à le faire directement dans l’école ou à proximité. Une fois la première étape de faite, le réseau va démultiplier les ramifications. Aujourd’hui nous sommes deux à la source, Vivien et moi. Cette année par exemple on va avoir un contact de référence, qu’on a rencontré, avec qui on a travaillé et qui est très motivé pour animer le réseau avec nous. Ça sera un peu notre point de repère, il va essayer de communiquer au maximum avec les gens de sa promotion, qui eux-mêmes en parleront aux autres etc. Ça nous permettra déjà d’avoir une base de travail et petit à petit le réseau va s’étoffer et monter crescendo.

Avez-vous d’autres idées pour le réseau alumni ? Des nouveautés à intégrer ?

On a commencé à en parler à un ami de M. Diaz qu’on avait rencontré à l’école et au gala de cette année. C’est quelqu’un qui a déjà recruté des étudiants  de l’école en alternance chez lui, il a plusieurs salons de massage dans Lyon et il se porte volontaire pour nous accompagner. Il peut aussi nous créer quelques outils car c’est quelqu’un qui a des connaissances sur la création d’applications etc.. Je trouve que c’est intéressant, il faut s’inspirer de ce qui est fait par les autres écoles car on ne va pas réinventer le réseau alumni. Mais on peut prendre l’exemple de l’IDRAC, de l’EDEC, sur LinkedIn ils ont une page interne dont seuls les étudiants de l’école ont accès, il faudrait donc se rapprocher de LinkedIn afin de créer ce genre d’espace privé pour tous les alumni de l’école.

Autre chose importante, initiée il y a deux ans, c’est participer au jury des mémoires et business plan. C’est quelque chose qui nous tient à cœur et nous permet de rencontrer les alumni avant qu’ils soient diplômés. On pourrait aussi faire une conférence annuelle peu avant la fin des études, au mois d’avril par exemple, sur qu’est-ce que l’on fait une fois sorti de l’école et surtout présenter le réseau.

J’ai aussi un projet personnel d’accompagnement des étudiants dans la création et la gestion de leur contenu de réseau sociaux professionnels, LinkedIn essentiellement, et pourquoi pas agir en tant qu’intervenant directement à l’école. C’est très important pour les étudiants car aujourd’hui LinkedIn est une vraie source d’emploi, toutes les directions de ressources humaines travaillent avec cet outil et recrutent directement grâce à ça. Plus le profil est rempli et plus il va ressortir dans les recherches, cela permettra donc aux étudiants de mettre toutes les chances de leur côté pour trouver un emploi.

 Les responsables du réseau alumni :

LinkedIn de Clément Sanial

LinkedIn de Vivien Mourey

Que vous soyez diplômé ou sur le point de l’être, n’hésitez pas à les ajouter à votre réseau LinkedIn !

Accueil

En quelle année êtes-vous arrivé à l’ECL ? Quel diplôme avez-vous effectué ? J’ai été diplômé en 2016 donc je suis arrivé en 2014, j’ai fait un MBA en marketing et j’ai…

Read More

Le challenge des maisons étudiantes

Le challenge des maisons étudiantes
La guerre est déclarée !

Dans le cadre du Salon de l’Étudiant, les maisons étudiantes de l’ECL vont s’affronter pour faire venir le maximum de nouveaux inscrits dans nos écoles.

Comment cela va-t-il se passer ? C’est très simple !

Chaque nouvelle inscription, liée à la mobilisation des maisons, permettra à ces dernières d’augmenter leur dotation annuelle (5000€ à l’origine) de 50€. 15 nouvelles inscriptions représentent déjà une somme de 1000€ soit 20% du budget initial !

Cela permettra par exemple de réduire les coûts de financement des voyages internationaux pour les membres des maisons et de financer de nouvelles sorties ou événements.

Pour y parvenir, il n’y a pas de secret, les maisons devront mobiliser un maximum de leurs membres sur le salon pour démarcher de nouveaux étudiants potentiels.

Pour les personnes souhaitant se rendre sur le salon, n’oubliez pas de télécharger vos invitations gratuites sur le lien ci-dessous !

Page officielle de l’événement sur L’Étudiant

Événements passés  Événements à venir

Le challenge des maisons étudiantes La guerre est déclarée ! Dans le cadre du Salon de l’Étudiant, les maisons étudiantes de l’ECL vont s’affronter pour faire venir le maximum de…

Read More

Conférence Général Christian Peraldi – Mercredi 16 janvier

Général Christian Peraldi

Expert en sécurité et sûreté, ancien directeur du système d’information de l’Armée de Terre

Conférence

L’École de Commerce de Lyon a le plaisir de convier le Général Christian Peraldi à l’occasion d’une conférence qui se déroulera le mercredi 16 janvier 2019. Monsieur le Général animera un échange sur le thème suivant :

“La défense de la souveraineté économique de la France”

Cette conférence se déroulera sur notre campus de Vaise à partir de 10h.

Présentation

Général Christian Peraldi

Formé à Saint-Cyr, à l’école des Mines de Nancy, puis à l’École de Guerre, sa carrière sous les drapeaux lui a offert une grande diversité d’expériences. Il dispose de compétences dans le domaine opérationnel, celui du commandement et du management mais aussi dans la conception et la conduite de la stratégie de transformation de l’armée de Terre, notamment à travers son système d’information.

Ainsi, les postes à responsabilités qu’il a occupés se découpent en trois principaux aspects : le commandement, l’expertise informatique et la connaissance fine de l’intervention sur le territoire National. Ceci lui a permis de développer, au-delà de la Défense, d’importants réseaux avec la société civile, les forces de sécurité intérieure et de sécurité civile, l’administration, l’interministériel et le monde des entreprises.

De plus, son expérience de directeur exécutif au sein du groupe Byblos, une entreprise de sûreté et de sécurité privée, de juillet 2016 à septembre 2017, complète sa connaissance du monde de la sécurité sous toutes ses formes.

Expérience

  • Directeur exécutif, Groupe Byblos (2016-2017)
  • Officier général de zone de Défense et de sécurité adjoint, commandant d’armes délégué de la place de Lyon (2011 – 2016)
  • Directeur du système d’Information de l’Armée de Terre (120 000 hommes et femmes); postes à hautes responsabilités dans le domaine des systèmes d’information et de télécommunications (2003 – 2011)
  • Commandement du 68ème régiment d’artillerie d’Afrique, La Valbonne (2001 – 2003)
  • Responsable informatique de haut niveau, État-major du commandement des organismes de formation de l’armée de Terre (COFAT) à Tours (1996 – 2001)
  • Formation de jeunes officiers au métier des armes, École d’application de l’Artillerie, Draguignan (1989 – 1992)
  • Emplois opérationnels au sein de la Force d’Action Rapide (1982 – 1989)

 

Distinctions

  • Officier de la Légion d’Honneur
  • Officier de l’ordre National du Mérite

 

Événements passés  Événements à venir

Général Christian Peraldi Expert en sécurité et sûreté, ancien directeur du système d’information de l’Armée de Terre Conférence L’École de Commerce de Lyon a le plaisir de convier le Général…

Read More

Salon de l’étudiant – 11 au 13 janvier 2019

Le groupe École de Commerce de Lyon sera représenté au Salon de l’Étudiant du 11 au 13 janvier 2019.

Ainsi, 3 entités seront présentes sur notre stand lors de cet événement : l’École de Commerce de Lyon, l’École Élégance et l’École de Commerce de Nîmes.

Conférences :

Des experts se mobiliseront autour d’un(e) journaliste de la rédaction pour vous aider à identifier, définir et consolider votre projet d’orientation. C’est le moment idéal pour poser toutes les questions qui vous préoccupent et obtenir des réponses adaptées à vos objectifs.

Rencontre avec les établissements d’enseignement supérieur :

Informez-vous sur les filières possibles au sein de nos écoles : études courtes, longues, professionnelles ou généralistes, en formation initiale, en alternance ou en e-learning.

Obtenez tous les renseignements dont vous avez besoin pour approfondir votre réflexion et affiner votre choix d’études. Optez pour la formation qui vous convient le mieux.

Informations pratiques :

Du 11 au 13 janvier. Vendredi de 9h à 17h – Samedi et dimanche de 10h à 18h.

Eurexpo, Galerie 2, Hall 2.1.A et Hall 2.1.B – 9 avenue Louis Blériot 69680 Chassieu

Pour vous rendre au salon de l’Étudiant, merci de télécharger une invitation gratuite à votre nom sur le lien ci-dessous.

Page officielle de l’événement sur L’Étudiant

Événements passés  Événements à venir

Le groupe École de Commerce de Lyon sera représenté au Salon de l’Étudiant du 11 au 13 janvier 2019. Ainsi, 3 entités seront présentes sur notre stand lors de cet…

Read More

Réunion et rencontre avec la maison Tau

Réunion et rencontre avec la maison Tau

Ce mercredi 19 décembre la maison Tau organise une réunion d’information et une rencontre entre ses membres. Cette rencontre aura lieu sur le campus de Vaise de 17h30 à 20h.

Différents sujets abordés, notamment le programme annuel de la maison et les différents événements prévus (tournois de football, retransmission des matchs de Champion’s League, initiation au golf …).

Ce sera également l’occasion de rencontrer les nouveaux membres et de les intégrer à l’équipe. Car à la maison Tau on sait jouer collectif !

Pour accompagner les échanges, l’organisation a prévu des boissons et autres gourmandises.

Amis du sport, venez nombreux !

La maison Tau vous intéresse ? Découvrez ici toutes nos maisons !

Événements passés  Événements à venir
 

Réunion et rencontre avec la maison Tau Ce mercredi 19 décembre la maison Tau organise une réunion d’information et une rencontre entre ses membres. Cette rencontre aura lieu sur le…

Read More

“Let’s have a drink” de la maison Sigma

Let’s have a drink – Maison Sigma

Ce lundi 17 décembre la maison Sigma, dont les membres sont les spécialistes de l’ouverture à l’international, organisait une soirée au célèbre bar lyonnais l’Ayers Rock.

La maison Sigma à l'Ayers Rock

Ce choix de ce bar n’est pas un hasard pour la maison Sigma. De nombreux étudiants étrangers, notamment anglophones, aiment s’y rendre. Que ce soit pour se retrouver entre compatriotes ou pour rencontrer des personnes issues d’autres pays. Tous les clients de ce bar partagent des valeurs d’ouverture sur le monde qui sont chères aux membres de la maison Sigma !

L’objectif de cet événement était de faire découvrir la ville et sa vie nocturne aux nouveaux étudiants. Mais aussi d’en apprendre plus sur l’autre et sa culture ! Ce type de rencontre est important afin de faciliter l’intégration des nouveaux étudiants, qu’ils soient étrangers ou non.

Les avantages sont multiples : une intégration améliorée dans l’école qui permet de nouer des liens entre les étudiants, mais aussi une meilleure intégration en France grâce à de nouvelles connaissances sur sa culture. De plus, certains membres de la maison Sigma sont en cours d’apprentissage du français, et d’autres cherchent à améliorer leur niveau d’anglais. Un événement qui est d’abord de nature festive et conviviale se transforme donc en réel cours de langue, et ce de façon inconsciente pour les étudiants !

Ainsi, c’est au total une quinzaine de personnes qui ont appris à se connaitre dans un cadre de détente. Et nous sommes certains que des liens se sont déjà créés entre les étudiants !

La maison Sigma vous intéresse ? Découvrez ici toutes nos maisons !

Événements passés  Événements à venir

Let’s have a drink – Maison Sigma Ce lundi 17 décembre la maison Sigma, dont les membres sont les spécialistes de l’ouverture à l’international, organisait une soirée au célèbre bar…

Read More

Le Noël de l’ECL – Vendredi 21 décembre

Afin de célébrer la fin des examens et le début des fêtes de fin d’année, ce vendredi sera une journée spéciale dédiée à Noël !

Ce sera l’occasion de se retrouver entre étudiants afin de décompresser et passer un moment chaleureux et festif.

Noël de l'ECL

Au programme :

  • Distribution de vin chaud et autres boissons
  • Papillotes et chocolats de Noël
  • Diverses animations

 

Et puisqu’un Noël sans cadeaux n’en est pas vraiment un, nous avons prévus de nombreuses surprises pour vous !

Ces animations seront bien entendu gratuites et tous nos étudiants y sont conviés.

Il se déroulera sur notre campus de Vaise à partir de 15h.

 

Événements passés  Événements à venir

Afin de célébrer la fin des examens et le début des fêtes de fin d’année, ce vendredi sera une journée spéciale dédiée à Noël ! Ce sera l’occasion de se…

Read More

Séminaire de gestion de crise

Séminaire de gestion de crise

Du 26 au 29 novembre, des séminaires se spécialités sont organisés sur les différents campus de l’École de Commerce de Lyon. De nombreux thèmes sont disponibles afin de renforcer et compléter la formation de nos étudiants, à savoir : SEAL (Save Earth, Animals and Life), relations internationales, management de crise, mode, banque-finance, communication, gestion d’entreprise et comptabilité, langue et culture française et ressources humaines.

Présentation du séminaire :

Les étudiants bénéficient d’un intervenant de grande qualité : le Général Jean Heinrich, qui est notamment venu l’année dernière à l’occasion d’une conférence sur les renseignements extérieurs. Ancien chef du service action de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) et ancien directeur de la Direction du Renseignement Militaire (DRM), la gestion de crise n’a donc aucun secret pour cet homme au parcours impressionnant.

Il est également président du directoire du groupe GEOS, qui accompagne depuis 1998 les entreprises souhaitant s’implanter dans des zones géographiques sensibles. De nombreux experts permettent à ces entreprises d’exploiter sereinement leur potentiel de croissance sans que l’environnement ne mette en danger leurs personnel ou leurs biens.

« Le principal défi de ce séminaire était de transférer des informations théoriques vers des cas concrets », souligne M. Heinrich. En effet, il est souvent difficile pour des étudiants n’ayant pas ou peu vécu d’expériences professionnelles de se projeter sur des situations qui reposent sur du vécu.

C’est pour cela que M. Heinrich a poussé au maximum la mise en pratique du contenu de ce séminaire, l’objectif étant « d’offrir aux étudiants les clés pour gérer une crise lorsqu’ils feront leur entrée dans le monde professionnel »

Pour ce faire, des situations concrètes ont été imaginées, un problème est présenté aux étudiants puis ces derniers exposent leur solution. Le résultat est ensuite analysé, commenté et critiqué par le reste de la classe et l’intervenant propose la solution qu’il aurait adopté.

Les thèmes principaux abordés lors de ce séminaire sont les suivants :

  • Qu’est ce qu’une crise ? Comment la gérer ? Avec qui ?
  • Identifier les risques : sécuritaires, financiers, éthiques, environnementaux…
  • Préparation d’une crise : les signaux forts à traiter
  • Le classement des risques et leur gestion
  • Cas pratique : mise en scène de gestion de crise

 

Séminaire de communication
Séminaire Dig-It

Événements passés  Événements à venir

Séminaire de gestion de crise Du 26 au 29 novembre, des séminaires se spécialités sont organisés sur les différents campus de l’École de Commerce de Lyon. De nombreux thèmes sont disponibles afin…

Read More

La vente aux enchères du Gala 2018

Vente aux enchères

Pour cette nouvelle édition du Gala, nous avons prévu une vente aux enchères dont les bénéfices seront intégralement reversés à l’association Fondation Convergence Congo.

Cette vente fait suite au « jeu du trombone » auquel nos étudiants ont été nombreux à participer. Le principe est simple : échanger un trombone contre un objet de valeur supérieure, et multiplier les échanges afin que le produit final atteigne un prix le plus élevé possible.

Seuls les objets de plus de 50€ seront mis aux enchères, l’objectif n’est pas de vendre des objets d’exception mais bel et bien de répondre à une mission caritative.

L’association Fondation Convergence Congo

Elle contribue à accompagner le développement durable, viable et vivable par le changement des comportements individuels et collectifs. Son but est de préserver le patrimoine naturel commun, le partage équitable des ressources, la solidarité et le respect de la diversité sous toutes ses formes.

Fondation Convergence Congo

Pour y parvenir :

  • L’association se base sur la pédagogie pour faire le lien entre les connaissances et l’action auprès de tous les publics. Elle participe ainsi à la prise de conscience de l’interdépendance entre les humains et l’ensemble du vivant. D’où la nécessité d’imaginer des solutions communes.
  • Elle participe au débat public en proposant et en portant des solutions à mettre en œuvre pour aider au développement en s’impliquant aux côtés des acteurs du changement.

Les enjeux écologiques, économiques et sociaux sont étroitement liés et doivent être traités de manière globale. Notre modèle de développement doit évoluer pour que l’humanité continue à bénéficier de l’environnement dont elle dépend.

Préserver et partager sont les mots-clés d’une vision renouvelée de la prospérité et d’une redéfinition du progrès. Les critères premiers sont donc le bien-être et l’épanouissement de tous les hommes ainsi que le respect de la vie sous toutes ses formes.

Vente aux enchères Pour cette nouvelle édition du Gala, nous avons prévu une vente aux enchères dont les bénéfices seront intégralement reversés à l’association Fondation Convergence Congo. Cette vente fait…

Read More